Bienvenue

Retour aux anecdotes
Claire Rette

Un début de nuit en chirurgie vasculaire en tant qu'IDE vacataire. Un patient depuis un certain temps immobilisé dans son lit, de nature joviale et aimable, me demande, après un petit moment à discuter agréablement, de lui masser comme le font chaque soir les infirmières : les pieds, la nuque et les coui...???? LES COUILLES ?? Ai-je bien entendu ?? Ah bah, ça va, on se met à l'aise là ! 

Me voilà donc très gênée, n'osant pas réitérer la question, je lui masse donc les pieds avec de la crème, puis la nuque...Nous y voilà...voilà voilàààà...bon, bah il faut y'aller quoi !! Je lui demande de patienter un petit instant, sors de la chambre, vais voir mes collègues pour leur demander si elles lui connaissent une facette perverse...cherche dans le dossier de soins...RAS !

D'accord...j'y retourne, ne comprenant vraiment pas la vocation de cet acte.

" Mais monsieur, pourquoi faut-il que je vous masse là ?", demandais-je en désignant du menton la zone approximative...

"AAAhhh mais ! Nonnn mademoiselle, je vous ai demandé de me masser LES COUDES !!! Je suis vraiment confus que nous nous soyons mal compriiiis !"

...et moi donc, la honte de toute ma vie d'infirmière, enfin je l'espère...! 

0 commentaire

Déjà inscrit

 Se souvenir de moi

Pas encore inscrit ? Rejoignez La Passion du Soin !

 J'accepte les conditions générales d'utilisation de La Passion du Soin

Les dernières actualités de la santé
Le Blog

Aujourd'hui, le Centre Virchow-Villermé de santé publique Paris-Berlin lance un MOOC consacré à l’évolution des pratiques de recherche en santé grâce aux outils numériques.

Mercredi 15 septembre 2015, le CIROI PACA Corse organisait dans ses locaux la remise des prix de son premier concours de TFE pour les étudiants en soin infirmier. La Passion du Soin était présente aux côtés de son partenaire, la FNESI.