Bienvenue

6 mai : Journée Mondiale de l'Asthme

« Asthmatiques, 1,2 ,3 soufflez ! », voici le thème de l’édition 2014 de la Journée Mondiale de l’asthme. Cette journée est célébrée partout dans le monde, et organisée par la Global Initiative for Asthma (GINA). C’est un événement annuel de sensibilisation et d’information coordonné chaque année en France par l’Association ASTHME & ALLERGIES pour tous ceux et celles qui sont concernés, de près ou de loin, par l’asthme. 

En France, près de la moitié des personnes touchées par l’asthme doivent leurs symptômes aux pollens. L’allergie au pollen évolue, très souvent, vers des rhinoconjonctivites, une crise de toux, et parfois des démangeaisons au niveau du nez, de la bouche, la gorge et les oreilles. Dans beaucoup de cas, les personnes allergiques sont prédisposées à faire de l’asthme, notamment si elles sont en état de faiblesse et agressées par de nombreux allergènes. Les pollens entrent par le nez et se déposent sur les muqueuses bronchiques, ce qui peut entraîner une hyperréactivité du sujet, voire une obstruction des bronches. C’est ce qui déclenche alors la crise d’asthme.

Tous les facteurs déclencheurs de l’asthme ne sont pas connus. On parle malgré tout de la pollution, qui sensibilise les personnes. Les chauffages peuvent être une cause ; ils permettent la croissance du nombre d’acariens, fragilisant un peu plus l’organisme humain. Les médecins parlent également de la théorie hygiéniste : un enfant surprotégé des infections aura un système immunitaire plus sensible, et donc davantage prédisposé aux allergies.

Les personnes asthmatiques peuvent « vivre pleinement », comme tout le monde.

Apprendre à reconnaître les facteurs déclenchants des crises d’asthme, savoir les éviter, adapter son traitement, anticiper la crise en étant attentif aux signes annonciateurs et en ayant son traitement d’urgence toujours sur soi, fuir les situations qui génèrent inutilement du stress … La Journée Mondiale de l’Asthme 2014 va s’intéresser aux diverses pratiques possibles, avec des recommandations et des conseils pour la vie de tous les jours, qui conduisent à adopter de nouveaux comportements vis-à-vis de son asthme. C’est l’occasion de sensibilise et informer, de combattre les idées reçues et faire évoluer les mentalités pour que l’asthme soit davantage diagnostiqué, mieux maîtrisé, mieux équilibré et mieux pris en charge.

Bouger, maintenir sa condition physique par la pratique d’une activité sportive, entretenir et mieux gérer son souffle grâce au chant, à la pratique d’un instrument de musique, apprendre à se détendre et à lâcher prise par la pratique d’activités, telles que le yoga, la sophrologie, la relation, etc. les médecins et soignant recommandent de nombreuses pratiques possibles pour la vie de tous les jours. Ils conseillent de prendre son traitement de fond. Leurs recommandations permettent aux asthmatiques de savoir réagir en cas de crise, de repérer les facteurs déclenchants, d’éviter les facteurs d’aggravation, d’apprendre à mieux connaître son asthme, mais aussi d’utiliser les outils de surveillance de son asthme, etc. Les personnes asthmatiques peuvent, de ce fait, « vivre pleinement », comme tout le monde, et s’adonner à leurs activités préférées, loisirs et passions. Le bien-être et l’épanouissement sont autant d’atouts contribuant à un meilleur état de santé général, et dont les répercussions positives s’appliquent particulièrement à l’asthme.

Près de 4 millions de français sont concernés par l’asthme.

150 000 brochures gratuites seront mises gratuitement à la disposition du public : lieux de vie, centres de santé, cabinets des médecins et des professionnels de santé, pharmacies, ou envoyées sur simple appel au numéro vert Asthme & Allergies Infos Service. 15 000 posters seront également disponibles. Des actions locales et des animations seront organisées dans toute la France métropolitaine, ainsi que dans les DOM-TOM. 

Près de 4 millions de français, dont près d’un quart d’enfants et d’adolescents, sont concernées par l’asthme, ce qui représente 6,7% de la population. Sept personnes meurent chaque jour d’asthme, alors que des traitements efficaces existent. Si l’asthme était dépisté, et les traitements suivis, la majorité de ces décès seraient évités. L’asthme reste la maladie chronique la plus fréquente chez l’enfant.

0 commentaire

Déjà inscrit

 Se souvenir de moi

Pas encore inscrit ? Rejoignez La Passion du Soin !

 J'accepte les conditions générales d'utilisation de La Passion du Soin

A lire aussi

Depuis 1992, la journée du 5 mai est consacrée à l’un des plus beaux métiers du monde : celui de Sage-Femme. Profession aux multiples facettes, elle est encore trop méconnue du grand public. La Journée Mondiale de la Sage-Femme est donc l’occasion de découvrir ce métier, de rendre hommage à ces professionnels de santé qui donnent la vie, et de montrer leur importance au sein de la société.