Bienvenue

Comment devenir donneur de moelle osseuse ?

Le don de moelle osseuse est un geste peu connu, mais indispensable, en particulier pour les malades atteints de leucémie (cancer du sang). 240 000 donneurs sont déjà inscrits sur le registre France Greffe de Moelle. Et pourquoi pas devenir vous aussi Veilleur de Vie ? Voici quelques explications pour devenir donneur.

La moelle osseuse, comme son nom l’indique, se trouve dans les os, et non dans la moelle épinière comme on le croit souvent. Elle renferme les cellules (appelées cellules souches hématopoïétiques, ou CSH) qui donnent naissance aux cellules du sang. C’est grâce à ces précieuses cellules que peuvent être traitées certaines maladies cancéreuses, en particulier les leucémies.

Être donneur de moelle osseuse est un engagement personnel fort.

Qui peut donner ?

Tout le monde peut devenir volontaire au don et décider de donner une chance supplémentaire à un malade de guérir. Mais il faut impérativement respecter les conditions suivantes.

- être en parfaite santé ;

- avoir plus de 18 ans et moins de 51 ans lors de l’inscription (même si l’on peut ensuite donner jusqu’à 60 ans) ;

- accepter de répondre à un questionnaire de santé et faire une prise de sang.

Certaines contre-indications médicales peuvent rendre le don et donc l’inscription impossible.

LE DON EST ANONYME ET GRATUIT

Les donneurs de moelle osseuse sont appelés les Veilleurs de Vie.

Comment s’inscrire sur la liste des donneurs ?

Tout simplement en faisant une demande d’inscription sur le site du Don de Moelle Osseuse : 

http://www.dondemoelleosseuse.fr/demande-inscription  

Ou en contactant l’EFS (Etablissement Français du Sang) de votre département. 

Le centre d’accueil le plus proche de votre domicile vous contactera pour prendre un rendez-vous. Un entretien médical et une prise de sang sont réalisés.

À partir de votre échantillon de sang, des examens biologiques sont réalisés pour connaître votre typage HLA. Ce typage permet de déterminer les caractéristiques de votre moelle osseuse afin de pouvoir les comparer à celles des malades qui ont besoin d’une greffe.

Ce n'est pas parce que l'on est devenu donneur en s'inscrivant sur le registre que l'on sera automatiquement appelé pour faire un don.

Le don de moelle osseuse n'est pas un don immédiat, comme celui du sang. Pour qu'il y ait effectivement don, il faut qu'un patient compatible soit identifié, et cela peut ne jamais arriver (une chance sur un million d’être compatible).

Une fois inscrit, un donneur peut toujours revenir sur sa décision.

Comment se fait le don ?

Il existe deux modes de prélèvement des cellules de la moelle osseuse : 

- le prélèvement dans les os postérieurs du bassin qui se fait au bloc opératoire et qui nécessite une anesthésie générale (hormis les risques associés à toute forme d’anesthésie, le don de moelle osseuse est sans danger)

- le prélèvement dans le sang par aphérèse. 

Aujourd'hui, près de 75% des prélèvements s'effectuent grâce à cette technique, moins invasive. Le donneur reçoit au préalable pendant quelques jours, par injection sous-cutanée, un médicament.

Plus d’informations sur www.dondemoelleosseuse.fr 

0 commentaire

Déjà inscrit

 Se souvenir de moi

Pas encore inscrit ? Rejoignez La Passion du Soin !

 J'accepte les conditions générales d'utilisation de La Passion du Soin

A lire aussi

Le Centre Léon-Bérard de Lyon a lancé mardi un appel aux dons pour réunir 3 millions d'euros afin de financer l'aménagement des derniers étages de son bâtiment de médecine personnalisée.