Bienvenue

Disparition de 45 000 boîtes de médicaments dans un hôpital psychiatrique

Une enquête a été ouverte après la disparition d'un important stock de médicaments à l'hôpital psychiatrique de Ville-Evrard, à Neuilly-sur-Marne (Seine-Saint-Denis).

Mauvaise gestion de stock ou vol ? L’enquête ouverte ce lundi 13 janvier 2014 n’est pas encore en mesure de répondre à cette question. Les responsables de la pharmacie de l’hôpital ont constaté la disparition d’un grand nombre de médicaments, parmi lesquels de nombreux antibiotiques, anti-inflammatoires, anti-diabétiques, somnifères et anti-douleurs.

Au total près de 45 000 boîtes de Valium, Lexomil et Doliprane ont disparu. Plus grave, environ 2 000 boîtes de Levothyrox, médicament indispensable dans le traitement de diverses pathologies thyroïdiennes, sont restées introuvables.

La direction de l’établissement a décidé de déposer plainte

Actuellement les enquêteurs ne négligent aucune piste que ce soit celle d'une revente parallèle et clandestine des médicaments, d'une mauvaise gestion du stock sur une longue durée ou encore même d'un simple vol.

L'hôpital spécialisé en psychiatrie est l'un des plus importants de France et compte environ 240 médecins et 2 400 salariés. La direction de l’établissement a décidé de déposer plainte.

0 commentaire

Déjà inscrit

 Se souvenir de moi

Pas encore inscrit ? Rejoignez La Passion du Soin !

 J'accepte les conditions générales d'utilisation de La Passion du Soin

A lire aussi

Diane 35, l’anti-acnéique détourné en contraceptif retiré du marché français il y a un an sera de retour en pharmacie très prochainement, conformément à la décision de la Commission Européenne.