Bienvenue

Un Etudiant en Soins Infirmiers « ex-émir » d'une filière terroriste

Farid Benyettou a été condamné à six ans de prison en 2008 dans le cadre du démantèlement de la « filière des Buttes-Chaumont ». Sorti en 2011, il est aujourd’hui infirmier stagiaire à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière depuis le mois de décembre.

L'information semble presque improbable. Farid Benyettou, l'ex-« émir » de la « filière des Buttes-Chaumont » qui a notamment formé les frères Kouachi, occupe depuis le mois de décembre 2014 un poste d'infirmier stagiaire dans le service des urgences de l'hôpital parisien de la Pitié-Salpêtrière, l'un des principaux centres hospitaliers ayant accueilli les victimes de la fusillade de « Charlie Hebdo ».

Communiqué de l'AP-HP

La situation de cet élève infirmier est régulière et elle est connue, depuis le début de sa scolarité, tant par la direction de l’école où il est scolarisé que des services de police. 

Les événements dramatiques de cette semaine nous ont conduit à prendre l’initiative, en liaison avec les autorités de police, de ne pas le maintenir dans le planning du service où il terminait son dernier stage, cette période n’étant pas indispensable à la validation de son stage, pour laquelle il sera soumis à l’évaluation de droit commun comme les autres élèves infirmiers.  

Une condamnation portée sur le casier judiciaire interdit d’être recruté sur un emploi public, mais sans interdire de passer le diplôme, qui peut être valorisé dans d’autres lieux d’exercice que les établissements publics.

La FNESI appelle à ne pas réagir précipitamment


« Face à ce cas individuel qui pose des problèmes de cohérence, nous pensons qu’il est aujourd’hui nécessaire de ne pas réagir sous l’effet de l’émoi collectif afin que notre République conserve les valeurs de liberté défendue par les disparus et par ceux qui ont défilé hier dans les rues ».

0 commentaire

Déjà inscrit

 Se souvenir de moi

Pas encore inscrit ? Rejoignez La Passion du Soin !

 J'accepte les conditions générales d'utilisation de La Passion du Soin

A lire aussi

Le témoignage de Patrick Pelloux, médecin urgentiste et chroniqueur, sur le plateau du Magazine de la santé, le jeudi 8 janvier 2015.