Bienvenue

Expérimentations d'hôtels hospitaliers dès 2016

La Direction Générale de l'Offre de Soins (DGOS) lancera, fin 2015, un appel à projets pour participer à une expérimentation sur les "hôtels hospitaliers", annonce la Fédération hospitalière de France (FHF) sur son site internet.

Dans ce message, la FHF rappelle que l'article 53 de la loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) pour 2014 prévoit de donner la possibilité aux établissements de santé de mener une expérimentation pour proposer à leurs patients une prestation d'hébergement temporaire non médicalisé, en amont ou en aval de l'hospitalisation.

L'expérimentation prévue à cet effet dans la LFSS "sera bientôt possible, après la publication du décret d'application", souligne la FHF, qui indique être sollicitée pour participer à la rédaction du projet de décret.

Elle précise que le cadrage national pour le lancement de l'appel à projets sera présenté au quatrième trimestre 2015. Le dépôt des candidatures se fera également fin 2015. L'arrêté portant désignation des établissements concernés sera publié début 2016. Le lancement des expérimentations est prévu au premier trimestre 2016.

"La DGOS compte retenir une quinzaine de projets, dotant chaque établissement d'une enveloppe globale d'environ 75.000 euros par an", ajoute la FHF.

CINQ ETABLISSEMENTS SELECTIONNES EN ILE-DE-FRANCE

De son côté, à la suite de l'appel à candidatures qu'elle avait lancé en mars sur ce même thème, l'agence régionale de santé (ARS) Ile-de-France a annoncé à l'APM qu'elle avait sélectionné cinq établissements.

Les cinq établissements retenus parmi les 22 établissements candidats sont :

- l'hôpital Ambroise-Paré (Boulogne-Billancourt [Hauts-de-Seine], AP-HP)

- l'hôpital Robert-Debré (Paris, AP-HP)

- le centre hospitalier national d'ophtalmologie des Quinze-Vingts (Paris)

- le centre hospitalier privé non lucratif spécialisé dans la prise en charge des affections cardio-vasculaires, respiratoires, onco-hématologiques et infectieuse Bligny à Briis-sous-Forges (Essonne)

- la clinique Pasteur (45 lits et 16 places spécialisés en MCO-SSR) et le centre de radiothérapie de Ris-Orangis (Essonne) (groupe Domus Cliniques).

Pour chaque projet, il a été étudié la qualité et la faisabilité, l'activité (volume et case mix), la position sur le territoire et sa soutenabilité à plus long terme, souligne l'ARS.

"Ces établissements seront accompagnés par un expert tel que présenté dans l'appel à candidatures", précise-t-elle. "Ces travaux auront lieu durant le second semestre 2015", ajoute-t-elle.

www.apmnews.com - san/vl/APM polsan

0 commentaire

Déjà inscrit

 Se souvenir de moi

Pas encore inscrit ? Rejoignez La Passion du Soin !

 J'accepte les conditions générales d'utilisation de La Passion du Soin

A lire aussi

Les logiciels et applications destinés aux particuliers pour l'aide à l'autodiagnostic et à la prise de décision semblent peu fiables, selon une étude américaine publiée par The British Medical Journal (BMJ).