Bienvenue

Des groupes d'officinaux appellent à une journée de mobilisation le 30 septembre

Des officinaux regroupés au sein des "Pigeons pharmaciens" et de "Ma pharmacie ne fermera pas" ont appelé mardi à une journée de mobilisation, baptisée "French Green Day", mercredi 30 septembre.

Cette journée apparaît comme un mélange de la "soirée verte", assez potache, organisée sans grand succès le 1er septembre 2014 et la "journée sans professions libérales" du 30 septembre 2014 contre la loi Macron, qui avait suscité une mobilisation massive des officinaux.

Sur son site internet, "Ma pharmacie ne fermera pas" explique que le "French Green Day" constitue "une opération de séduction du grand public et des médias pour rappeler que le pharmacien est un acteur incontournable de notre système de santé". Les organisateurs ne détaillent pas, à ce stade, la forme que prendra la mobilisation.

L'organisation bat le rappel pour "contrer le nouveau PLFSS [projet de loi de financement de la sécurité sociale] 2016", "stopper les baisses de prix massives, les baisses de marges qui déséquilibrent [le] réseau de soins", "empêcher les nombreux déremboursements proposés par les 'experts'" -référence aux travaux du groupe Polton-, "revaloriser la dispensation pharmaceutique" et "maintenir" le maillage officinal, "gage de qualité de dispensation".

Dans un communiqué publié jeudi, l'Union nationale des pharmacies de France (UNPF) a apporté son soutien à la journée de mobilisation, estimant que "des actions pragmatiques sont nécessaires".

"Nous espérons que cette action rendra plus visibles les difficultés que rencontrent les pharmaciens et permettra une prise de conscience des pouvoirs publics de la nécessité de faire évoluer rapidement notre profession", explique le syndicat.

La Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) se prononcera sur son soutien à l'occasion d'un conseil d'administration qui se tiendra mercredi 9 septembre, a rapporté Le Moniteur des pharmacies sur son site internet.

L'Union des syndicats de pharmaciens d'officine (Uspo) ne s'est pas encore prononcée à ce jour.

www.apmnews.com - eh/vl/APM polsan

0 commentaire

Déjà inscrit

 Se souvenir de moi

Pas encore inscrit ? Rejoignez La Passion du Soin !

 J'accepte les conditions générales d'utilisation de La Passion du Soin

A lire aussi

La posture "paternaliste" de certains médecins vis-à-vis de leurs patients empêche une "décision thérapeutique partagée", a estimé vendredi la responsable du pôle citoyen Cancer Campus et du site cancercontribution.fr, Giovanna Marsico.