Bienvenue

L'ESI se trompe d'injection et cause le décès d'un patient

Triste histoire. Agé de 61 ans, un patient est décédé à l’Institut Bergonié à Bordeaux, ce mercredi 10 septembre, après l’administration d’un produit destiné à un autre patient. 

L’établissement bordelais est spécialisé dans la prise en charge de malades atteints du cancer. Le patient âgé de 61 ans a succombé à une injection médicamenteuse, administrée par une étudiante en soins infirmiers de troisième année, qui ne lui était pas destinée.

Hospitalisé pour soigner un cancer dans le service d’oncologie depuis le 24 août dernier, le sexagénaire est décédé peu de temps après l’injection. Par ailleurs, le chlorure de potassium injecté, n’était pas dilué alors qu’il aurait dû l’être. Injecté seul, ce produit est irrémédiablement létal. L’étudiante infirmière a tout de suite mesuré la gravité de la situation et alerté les urgentistes. Ces derniers n’ont malheureusement pu que constater le décès. 

La jeune étudiante a été entendue dans la soirée de mercredi.

N’était-elle pas sous surveillance ? Les étudiants en soins infirmiers sont normalement encadrés par un professionnel. Que s’est-il passé pour qu’une erreur de ce type intervienne ? Plusieurs questions se posent. 

Le parquet de Bordeaux a confié l’enquête à la Brigade de répression des atteintes aux personnes de la Sûreté départementale. La jeune étudiante a été entendue dans la soirée de mercredi, mais n’a pas été placée en garde à vue. L’enquête devrait répondre aux questions que beaucoup se posent.

L’enquête s’oriente vers la thèse de l’erreur médicale.

A l’heure actuelle, l’enquête s’oriente vers la thèse de l’erreur médicale. « Nous avons été directement avisés par l’institut Bergonié, indique Marie-Madeleine Alliot, procureur de la République de Bordeaux. Pour l’heure, les enquêteurs cherchent à déterminer les circonstances dans lesquelles ce drame est survenu. Il est probable que, par la suite, nous serons amenés à ouvrir une information judiciaire. Nous n’en sommes cependant qu’au début des investigations et il convient de rester prudent ».

De son côté, l’établissement de santé a ouvert une enquête scientifique pour comprendre les circonstances du drame. L’Agence Régionale de Santé a annoncé qu’une inspection au sein de l’établissement bordelais aurait lieu prochainement.

Extrait du communiqué de presse de l’Institut Bergonié :

« Un événement grave est intervenu à l’Institut Bergonié, le mercredi 10 septembre en début d’après-midi ; nos premières pensées vont à la famille et aux proches. 

Un patient hospitalisé à l’Institut Bergonié a été victime d’une erreur d’administration médicamenteuse. Le décès du patient est intervenu très rapidement, à la suite d’une injection de chlorure de potassium en lieu et place de l’injection de corticoïdes prescrite. 

Notre établissement a ouvert une enquête interne pour déterminer précisément l’origine de ces faits. Parallèlement, l’établissement collabore pleinement avec les autorités judiciaires et de santé ».

La fille du patient, Laurène Christofloure ne met pas en cause l'établissement de santé. "Nous vivons quelque chose de très douloureux, mais nous ne voulons pas stigmatiser l'institut Bergonié". La jeune femme lance un appel à l'apaisement. "Nous voulons régler cette histoire dans le cadre privé. Nous savons exactement ce qui s'est passé. On ne veut pas d'emballement médiatique. Mon père aurait détesté ça. Nous ne répondrons à aucune sollicitation de médias et nous sommes opposés à la diffusion de toute image de mon père".

La Passion de Soin souhaite beaucoup de courage à la famille de ce patient mais aussi à cette jeune étudiante.

0 commentaire

Déjà inscrit

 Se souvenir de moi

Pas encore inscrit ? Rejoignez La Passion du Soin !

 J'accepte les conditions générales d'utilisation de La Passion du Soin

A lire aussi

Vous êtes étudiants en soins infirmiers et vous peinez à valider votre UE 6.2 ? Vous travaillez à l’hôpital et vous n’arrivez pas à prendre en charge efficacement vos patients étrangers ? Quelles que soient vos raisons, le guide « Mes fiches en anglais – Le soin infirmier » est fait pour vous.