Bienvenue

La 1ère Française touchée par Ebola est infirmière

La première victime française du virus Ebola est attendue en France pour être prise en charge à l’hôpital militaire Begin dans le Val-de-Marne. La jeune infirmière, bénévole au sein de l’ONG Médecins Sans Frontières, a été placée en isolement dès l'apparition des premiers symptômes, dans la nuit de lundi à mardi.

La volontaire de MSF contaminée par Ebola, qui se trouve au Liberia au sein du Centre ELWA 3 à Monrovia, a été mise à l'isolement immédiatement.  Elle se trouve toujours dans un état stable.

L’infirmière sera prise en charge à l'hôpital militaire Bégin dans le Val-de-Marne

L’infirmière de MSF sera hospitalisée dès son rapatriement en France à l'hôpital militaire Bégin, à Saint-Mandé (Val-de-Marne), a annoncé jeudi le Service de santé des armées. 

« L'hôpital Bégin est équipé de deux chambres à pression négative, susceptibles d'accueillir des patients atteints du virus Ebola », a précisé le médecin-chef des armées, Chantal Roche.

« Les conditions de transport et d'hospitalisation vont strictement respecter toutes les recommandations internationales pour éviter toute contamination d'une tierce personne », indique un communiqué du Ministère de la santé.

Un rapatriement beaucoup trop lent !

L’infirmière se trouvait encore à Monrovia ce jeudi 18 septembre à midi, heure française, a expliqué Bertrand Daguez, le directeur médical de MSF. « Cela fait déjà plus de 40 heures et c'est trop long », a-t-il ajouté lors de la conférence de presse.

L'avion médicalisé qui doit la transporter appartient à une compagnie privée et doit décoller des États-Unis, d'où le temps perdu. L’ONG a ajouté avoir dû elle-même « coordonner l'évacuation » jusqu'à présent.

0 commentaire

Déjà inscrit

 Se souvenir de moi

Pas encore inscrit ? Rejoignez La Passion du Soin !

 J'accepte les conditions générales d'utilisation de La Passion du Soin

A lire aussi

Le 10 septembre, la profession infirmière a, une fois de plus, été ébranlée par une sombre histoire d’erreur médicale. Voici un article de la MACSF, rédigé le 11 septembre 2013, par Emmanuel Poirier, juriste, qui rappelle les responsabilités des étudiants infirmiers et de l’infirmière référente.