Bienvenue

Les diurétiques, un espoir pour les autistes ?

Une équipe de chercheurs français vient de démontrer les effets positifs de la prise de diurétique sur la communication et le comportement des enfants autistes.

C’est en utilisant un modèle de souris autistes, que des chercheurs ont découvert que ce trouble du comportement se traduisait par un taux de chlore élevé dans les neurones. Si certains neurones étaient immatures chez les autistes, c'est parce qu'en effet ils contenaient trop de chlore. Or ils se sont rendu compte qu’il était possible de diminuer ce taux grâce aux diurétiques, une substance qui entraîne une augmentation de la sécrétion urinaire.

« Chez les souris autistes, le chlore est effectivement élevé. Le diurétique le baisse. Et je suis persuadé que si on arrive à avoir un diagnostic précoce et à donner un traitement, comportemental, et avec des molécules comme celles-ci très tôt, on pourra un jour guérir » s'enthousiasme le professeur Ben-Ari, directeur de recherche à l'Inserm et dirigeant de cette recherche.

Dans 9 cas sur 10 les enfants qui ont suivi le traitement ont amélioré leurs comportements et communiquaient mieux

Testé chez 60 enfants au CHU de Brest pendant 4 mois, un diurétique utilisé initialement pour soigner les œdèmes a donné des résultats bluffants. Dans 9 cas sur 10 les enfants qui ont suivi le traitement ont amélioré leurs comportements et communiquaient mieux. 

Par la suite, certains ont même été capables d’aller à l’école, chose assez rare chez les autistes, malheureusement victime de discrimination quotidiennement. Mais pour confirmer cet effet bénéfique, un autre essai va avoir lieu auprès de 80 enfants dans plusieurs villes de France, notamment à Nice, Lyon Brest et Marseille, ainsi qu'en Espagne. 

Les résultats sont attendus pour la fin de cette année et sont synonymes d’espoir pour les autistes et leur famille. Rappelons qu’en France plus 400 000 personnes sont atteinte de ce trouble du comportement.

0 commentaire

Déjà inscrit

 Se souvenir de moi

Pas encore inscrit ? Rejoignez La Passion du Soin !

 J'accepte les conditions générales d'utilisation de La Passion du Soin

A lire aussi

Il y a quelques jours, le Président de la République a annoncé les détails du troisième Plan Cancer 2014-2019, qui prévoit notamment la création du métier d’infirmier clinicien.