Bienvenue

Les Hospices Civils de Lyon engagés dans la dématérialisation

Depuis le 1er février dernier, les Hospices Civils de Lyon numérisent et informatisent l’ensemble de leur chaîne de la dépense. C’est une grande première en France, pour un centre hospitalier.

Les HCL se sont engagés dans la dématérialisation complète de la chaîne de la dépense fournisseur. En effet, après la numérisation du mandat depuis juin 2013, conformément au Protocole d’échange standard V2, ce sont les pièces justificatives du paiement qui le sont désormais.

Les Hospices Civils de Lyon sont les premiers hôpitaux publics de France à mettre en place cette procédure qui, pour le moment, n’est que facultative. La direction espère ainsi des économies de gestion ainsi qu’un gain de qualité, grâce à la traçabilité de la facture, de son arrivée à son traitement.

« La dématérialisation des flux est plus complexe à mettre en place que celle du mandat. Il s’agit d’un choix de gestion qui implique un saut qualitatif et quantitatif », souligne Franck d’Attoma, directeur des Affaires Financières des HCL. « Nous traitons 200 000 factures par an, dont la moitié peuvent être automatiquement traitées », explique Arnaud Bernadet, directeur des Affaires Economiques et Logistiques.

« Pour les autres, une intervention est nécessaire. Nous souhaitons limiter le taux d’anomalies pour viser à terme 60 à 65% de taux de factures traitées automatiquement », poursuit-il. Développé depuis trois ans, ce projet de dématérialisation aurait coûté moins de 100 000 euros à la direction des HCL.

Grâce à la numérisation de 200 000 factures, 400 000 euros d’économies annuelles sont attendues. Ce sont donc des économies de papier (soit quatre tonnes par an), de transport, d’archivage qui seront réalisées.

Malheureusement, cela concerne aussi le personnel, puisque huit postes doivent être supprimés. Une équipe de dix-sept agents, dont cinq pour la numérisation et le vidéocodage, a été constituée afin d’effectuer, au mieux, la dématérialisation du centre de services partagés, installé sur le site de l’Hôpital Edouard-Herriot.

0 commentaire

Déjà inscrit

 Se souvenir de moi

Pas encore inscrit ? Rejoignez La Passion du Soin !

 J'accepte les conditions générales d'utilisation de La Passion du Soin

A lire aussi

L’ancien animateur de la BBC, Jimmy Savile, décédé en octobre 2011 à l’âge de 84 ans, est de nouveau accusé d’agressions sexuelles sur des enfants, des personnes âgées et même des cadavres. Les autorités britanniques le soupçonneraient d’avoir perpétré plus de 500 agressions. D’autres anciennes célébrités, qui sont, elles, vivantes, ont également été interpellées dans cette affaire.