Bienvenue

Le ministère de la santé espérerait économiser 860 millions d'euros grâce à la maîtrise de la masse salariale des hôpitaux

Le ministère de la santé espérerait économiser 860 millions d'euros sur 2015-2017, grâce à la maîtrise des effectifs et de la masse salariale des hôpitaux, a rapporté l'hebdomadaire Challenges vendredi soir sur son site internet.

PARIS, 2 mars 2015 (APM) - Le ministère de la santé espérerait économiser 860 millions d'euros sur 2015-2017, grâce à la maîtrise des effectifs et de la masse salariale des hôpitaux, a rapporté l'hebdomadaire Challenges vendredi soir sur son site internet.

Ce montant est "l'équivalent de 22.000 postes et 2% des effectifs de la fonction publique hospitalière", a indiqué Challenges.

Cette information contredit donc une autre information publiée lundi matin par le quotidien Les Echos, selon laquelle "l'hôpital devra supprimer 66.000 postes" sur trois ans (sur 2015-17).

Le gain sur la masse salariale serait d'environ 22 000 postes

Contactée lundi par l'APM, la Fédération hospitalière de France (FHF) a indiqué avoir entendu le montant de 860 millions d'euros de gains sur la masse salariale et les effectifs hospitaliers et confirmé qu'il correspondait à environ 22.000 postes et non à 66.000 postes comme annoncé par Les Echos.

Les 860 millions d'euros d'économies font partie des 3 milliards d'euros d'économies que l'hôpital doit réaliser sur 2015-17, dans le cadre du plan de 10 milliards d'euros d'économie pour l'assurance maladie sur la même période, précise-t-on.

Contacté par l'APM lundi, le ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes n'a pas confirmé le contenu de l'article de Challenges mais a rappelé que Marisol Touraine avait détaillé le plan de 10 milliards d'euros en avril 2014 puis en a reparlé le 4 février devant les membres de la FHF et des conférences hospitalières.

Toutefois "l'idée du plan présenté par la ministre le 4 février devant les conférences hospitalières n'est pas de réduire les budgets mais de contrôler leur augmentation, notamment [celle] de la masse salariale des hôpitaux", a souligné le ministère. "Il ne s'agit pas de suppressions de postes", a-t-il insisté.

La maîtrise de la masse salariale passe notamment par des non-remplacements de départs

Du côté de la FHF, on rappelle que la maîtrise de la masse salariale passe notamment par des non-remplacements de départs d'agents ou par des remplacements d'agents partant à la retraite par des personnes plus jeunes.

Le 4 février, Marisol Touraine avait rappelé que le plan de 10 milliards d'euros d'économies s'articulait autour de quatre grands axes: "le virage ambulatoire", la poursuite des actions engagées pour l'"optimisation de la dépense hospitalière", la poursuite des efforts sur "la maîtrise des prix des médicaments et l'adoption des génériques" et l'amélioration de "la pertinence et le bon usage des soins".

La ministre avait intégré la maîtrise des effectifs et de la masse salariale des hôpitaux dans l'axe sur "l'optimisation de la dépense hospitalière".

Elle avait aussi inclus dans cet axe l'augmentation des efforts pour la rationalisation des achats des établissements de santé, en estimant que "plus de 10% des économies totales du plan" devaient être réalisées par ce biais.

www.apmnews.com - san/cb/APM polsan

0 commentaire

Déjà inscrit

 Se souvenir de moi

Pas encore inscrit ? Rejoignez La Passion du Soin !

 J'accepte les conditions générales d'utilisation de La Passion du Soin

A lire aussi

Dans un communiqué du 27 février 2015, la FHF rappelle que la répétition des épisodes d'engorgement des services hospitaliers, en notamment des urgences, doit constituer un "signal" pour les pouvoirs publics. Sera-t-elle entendue ?