Bienvenue

Pétition d’une aide-soignante à l’attention de la Ministre de la Santé

Fin septembre, Christine, aide-soignante de métier et, actuellement, aide à la personne à domicile, en Haute-Loire, a rédigé une pétition à l’attention de la Ministre de la Santé, Marisol Touraine, pour la reconnaissance du statut d’aide-soignante à domicile.

Pour la reconnaissance du statut d’aide-soignant(e) à domicile !

À l'attention : de Madame la Ministre de la Santé, Madame Marisol Touraine.

Aide-soignante de métier, j’exerce actuellement en tant qu’aide à la personne à domicile, de façon indépendante, dans un secteur rural de Haute-Loire. 

Je milite pour la reconnaissance d’un statut pour les aides-soignant(e)s à domicile. Effectivement, je ne peux dispenser à domicile des soins médicaux pour lesquels je suis formée et diplômée ! Ma reconnaissance en milieu hospitalier n’est plus validée à domicile.

Aujourd’hui, cette demande est aussi celle de médecins et d’infirmier(e)s de ma région qui sont favorables à un regroupement des compétences pour un travail complémentaire, de qualité et sous leur responsabilité.

Suite à de nombreuses démarches et rencontres auprès d’élus locaux, de maires, de médecins, de cabinets infirmier(e)s, je dispose d’un véritable réseau de soutien mais à ce jour, le statut d’aide-soignant(e) à domicile est inexistant ! 

Pour cette raison, j’en appelle à Madame la Ministre de la Santé, Madame Marisol Touraine, pour prendre en considération cette demande. Celle-ci est fondée sur différents constats « sur le terrain », souvent cruels, qui font état de véritables carences en personnel médical à domicile, particulièrement en zone rurale. 

Beaucoup de personnes, confrontées à la maladie, au handicap, au grand âge et bien souvent seules, attendent de l’aide, des compétences médicales, une oreille attentive…en vain ! 

Nombre d’interventions à domicile ne peuvent-être prodiguées par manque de professionnels de santé : c’est édifiant et à mes yeux insupportables ! Trop souvent, la mise en structure devient alors inévitable…alors qu’elle aurait pu l’être ! 

La Sécurité Sociale, dans un souci de santé publique et dans une logique économique veut soutenir et favoriser le maintien à domicile. Le travail d’aides-soignant(e)s à domicile ne pourrait-il pas être ici un véritable atout ?

Je pense que tout projet qui viserait à aboutir à cette reconnaissance de statut pour les aides soignant(e)s, serait une solution essentielle pour le maintien à domicile. Un regroupement de professionnels libéraux favoriserait grandement l’accès aux soins de qualité par les malades et une économie substantielle pour la Sécurité Sociale.

Mobilisons-nous !

Christine, Aide-soignante

Le lien vers la pétition : http://lpds.re/ZOd7EGz 

16 commentaires

Déjà inscrit

 Se souvenir de moi

Pas encore inscrit ? Rejoignez La Passion du Soin !

 J'accepte les conditions générales d'utilisation de La Passion du Soin

A lire aussi

Actuellement, seuls les médecins, les sages-femmes et les infirmiers ont le droit de pratiquer la vaccination. Marisol Touraine envisage, via son projet de loi santé, de déléguer cette pratique aux pharmaciens. Une mesure qui divise les professionnels de santé…