Bienvenue

Recul important des appendicectomies en France

Le nombre d’opérations de l’appendicite a été divisé par quatre en 30 ans grâce notamment aux progrès de l'imagerie médicale et de la biologie.

Pendant longtemps, l'appendicectomie a été l'intervention chirurgicale la plus fréquente en France. Selon une enquête hospitalière datant de 1986, 268 300 patients ont été opérés en métropole dans l'année.

Cette pathologie très fréquente touche une personne sur quinze, principalement entre 10 et 30 ans. Pourtant le nombre des opérations de l'appendicite baisse en France, n'atteignant plus que 83 400 en 2012, contre 300 000 dans les années 80.

L'opération est aujourd'hui principalement réalisée par cœlioscopie

Des chiffres très bas qui peuvent s’expliquer grâce aux progrès de l'imagerie médicale, scanner et échographie, et des analyses biologiques qui ont permis d'affiner le diagnostic entrainant une chute importante des appendicectomies.

Une étude publiée par la DREES (direction des statistiques du ministère de la

Santé) indiquerait que cette baisse des interventions chirurgicales aurait débuté avant le recours aux nouvelles techniques d'imagerie médicale et « résulterait plutôt d'un changement de perception des dangers ».

L'opération est aujourd'hui principalement réalisée par cœlioscopie, une intervention qui consiste à opérer à travers une toute petite incision dans l'abdomen. En 2012, sept personnes sur 10 étaient opérées avec cette technique.

0 commentaire

Déjà inscrit

 Se souvenir de moi

Pas encore inscrit ? Rejoignez La Passion du Soin !

 J'accepte les conditions générales d'utilisation de La Passion du Soin

A lire aussi

Les fumeurs de cannabis se pressent aux portes du CHU de Nancy pour participer à un projet scientifique qui étudie l’impact de la consommation de marijuana sur le cerveau.