Bienvenue

Des soignants gazés hier à Paris à l’approche de l’Elysée

La manifestation des soignants de l’AP-HP s’est mal terminée pour certains, hier à Paris, lorsqu’à l’approche de l’Elysée, les forces de l’ordre ont usé de gaz lacrymogènes contre les manifestants. Les soignants de l’AP-HP s’opposent à la réforme du temps de travail lancée par Martin Hirsch.

Après un rassemblement avenue Victoria devant le siège de l'institution, les manifestants sont partis en fin de matinée en direction de l'Elysée.

Selon la préfecture de police, les agents étaient, avenue Victoria, entre « 3.500 et 3.700 ».

Une fois arrivés place Saint-Augustin où les forces de l'ordre leur barraient la route, les manifestants ont insisté pour qu'une délégation soit reçue à l'Elysée, ce qui, selon une source proche du dossier, n'était pas prévu.

« Devant le refus, nous nous sommes engagés dans une rue adjacente, la rue d'Astorg, pour forcer le passage. Nous nous sommes retrouvés devant une barrière de CRS qui nous ont tapés, poussés et ont diffusé des gaz lacrymogènes », a relaté à l'APM Olivier Youinou du syndicat SUD santé.

Nayla, une infirmière de l’AP-HP présente lors de la manifestation, a filmé une partie des heurts entre soignants et forces de l’ordre.

« Les blouses blanches traitées par les CRS et l'Etat comme des casseurs. C'est un scandale ! L'humiliation et la répression face à un personnel qui demande une valorisation de ses conditions de travail. Nous sommes après Valls et son déplacement à Berlin mais pendant ce temps-là,  voilà la vraie réalité ! Réveillons-nous ! » a déclaré Nayla.

Une délégation syndicale représentant les personnels de l'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP) a finalement été reçue par le secrétaire général adjoint de l'Elysée, Boris Vallaud, jeudi après-midi, à la suite des échauffourées a-t-on appris auprès de membres de la délégation.

L’intersyndicale compte organiser un nouveau mouvement de protestation jeudi 18 juin, à l'occasion de l'anniversaire du célèbre appel lancé par le général de Gaulle le 18 juin 1940.

3 commentaires

Déjà inscrit

 Se souvenir de moi

Pas encore inscrit ? Rejoignez La Passion du Soin !

 J'accepte les conditions générales d'utilisation de La Passion du Soin

A lire aussi

La direction de l'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP) a annoncé jeudi une baisse de la mobilisation au sein du personnel contre son projet de réorganisation des rythmes de travail, affirmation que les syndicats ont par la suite contestée.