Bienvenue

Un aide-soignant agressé à Bordeaux

Les faits sont relatés par la quotidien Sud-Ouest : un aide-soignant du CHU de Bordeaux a porté plainte après une agression par un homme qui refusait que son épouse enceinte soit examinée par l'homme aide-soignant.

Un aide-soignant de 34 ans a été frappé de deux coups de poings au visage par le mari d'une patiente.

Les faits se sont déroulés à la maternité de l'hôpital Pellegrin à Bordeaux le 9 août 2015.

L'homme et la femme sont arrivés vers 20 heures. Enceinte, la femme connaissait un problème et souhaitait être examinée. Mais pour des raisons religieuses, l'homme s'est opposé à ce qu'elle soit prise en charge par un soignant masculin.

Deux coups de poings

L'aide-soignant s'est approché pour tenter de calmer l'homme qui était alors entrain de prendre à parti une collègue à l'accueil. Face aux menaces du mari, l'aide-soignant l'a repoussé et a reçu en retour les deux coups de poings.

L'aide-soignant a déposé plainte au commisariat de Bordeaux et s'est vu reconnaître une ITT (interruption totale de travail) de 3 jours. 

Retrouver l'article dans son intégralité dans le quotidien Sud-Ouest.

0 commentaire

Déjà inscrit

 Se souvenir de moi

Pas encore inscrit ? Rejoignez La Passion du Soin !

 J'accepte les conditions générales d'utilisation de La Passion du Soin

A lire aussi

Le Syndicat national des infirmières et infirmiers libéraux (Sniil), dans un communiqué mercredi, reproche au président de la Fédération nationale des infirmiers (FNI), Philippe Tisserand, de ne plus exercer depuis fin 2012 tout en siégeant dans des instances conventionnelles.