Bienvenue

Vaccination : 19 % des Français ne sont pas à jour

A l’occasion de la 8ème semaine européenne de la vaccination, les autorités sanitaires mettent en garde contre la négligence des Français face à la vaccination. En effet, ils sont 19 % à estimer ne pas être à jour dans leurs vaccins.

Coqueluche, BCG, Hépatite B, Rougeole-Oreillons-Rubéole : quels sont les vaccins obligatoires et quand les remettre à jour ?

L’institut National de Prévention et d’Education pour la Santé met à disposition des Français un calendrier des vaccins recommandés et obligatoires. Simplifié depuis 2013 par le ministère de la Santé et le Haut Conseil de la Santé Publique dans l’espoir d’augmenter le taux de couverture vaccinale, le calendrier permet de se repérer dans les injections, dates de rappels et de mise à jour afin de les comparer avec son carnet de santé.

19 % des Français de 15 à 79 ans, soit près d’une personne sur 5, estiment ne pas être à jour dans leurs vaccins

En France, 50 vaccins sont disponibles et protègent 26 maladies infectieuses différentes. Sur les 50, deux sont obligatoires, celui de la diphtérie et du tétanos ainsi que celui de la poliomyélite. Les autres restent cependant recommandés par les autorités de santé car la vaccination ne protège pas seulement celui qui la reçoit mais il limite également le risque de transmission auprès des personnes que l’on côtoie.

C’est donc à l’occasion de la 8 ème semaine européenne de la vaccination que l’INPES a publié la version 2014 de son calendrier. Une initiative utile quand on sait que 19 % des Français de 15 à 79 ans, soit près d’une personne sur 5, estiment ne pas être à jour dans ses vaccins. Même si les résultats du Baromètre Santé de l’INPES recense que 8 Français sur 10 sont favorables à la vaccination, plus d’un quart d’entre eux (27%) ne connait pas la nature de son dernier vaccin. Une situation qui concerne particulièrement les moins de 25 ans (53%). 

Dans 63 % des cas, les parents étaient à l’origine de la contamination de leur bébé.  

C’est pourtant à 25 ans qu’il est fortement conseillé d’effectuer le rappel du vaccin de la coqueluche, pour les personnes en contact avec des nourrissons. En 2012, dans 63 % des cas, les parents étaient à l’origine de la contamination de leur bébé.  

La vaccination se fait désormais à âges fixes, sans prendre en compte la date du rappel précédent : 25 ans, 45 ans, 65 ans, 75 ans, 85 ans et 95 ans.

Concernant les vaccins contre le papillomavirus, les trois doses recommandées passent aujourd’hui à deux. Le controversé Gardasil fait d’ailleurs l'objet « d'études approfondies en France et aux Etats-Unis », selon Marisol Touraine, et sera « réévalué régulièrement car il faut être attentif aux effets secondaires».

0 commentaire

Déjà inscrit

 Se souvenir de moi

Pas encore inscrit ? Rejoignez La Passion du Soin !

 J'accepte les conditions générales d'utilisation de La Passion du Soin

A lire aussi

L’édition 2014 de la Journée Mondiale de lutte contre le Paludisme vise à mobiliser les communautés pour accroître leur implication dans la lutte contre le Paludisme, et à amener les prestataires à renforcer leur adhésion aux stratégies de lutte contre le paludisme. L’OMS souhaite mettre l’accent sur l’aide à apporter aux pays pour éliminer cette maladie. « Investir dans l’avenir : vaincre le paludisme », voici le thème choisi pour cette année.